Le Vindaye de poisson, pour les gourmands

Vindaye poisson recette mauricienne

Délicieux plat épicé, le vindaye revalorise merveilleusement le poisson. Cette recette  de l'Île Maurice est une alternative fantastique au cari traditionnel. Préparé dans un bain d’épices, le vindaye est l’une des recettes préférées des mauriciens. Moyen idéal d’accompagner différents poissons, sa couleur jaune vif moutarde et les parfums qu’il dégage donne l’eau à la bouche.

À l'Île Maurice on crie haut et fort que le vindaye est un « gajak mauricien » accompagné de pain frais. Il est plutôt un plat que l'on peut trouver pratiquement partout, servi comme amuse-bouche avant le dîner pour accompagner une boisson. Le vindaye est tout simplement un plat qui contient des épices : du curcuma, de la moutarde, du vinaigre, des piments frais et des oignons bien croustillants. Le poisson est généralement frit puis mariné, et ressemble beaucoup à un curry de poisson. Il est plus souvent fait avec du poisson ferme comme le thon, la bécune, le bar, la lune dorée ou l’espadon.

Il peut tout aussi bien être consommé comme plat principal avec d'autres accompagnements secondaires. En effet, certaines sources disent que le Vindaye dont le nom à l'expression « vin d'ail » provient de la langue tamoule désigne le fenugrec par le mot vèndhayam qui a donné « vendion » ou « vindillon ». 

Traditionnellement, il se fait lors de pique-niques en famille car c’est un mets qui se mange froid et que l’on transporte facilement. Accompagné de sandwichs ou de petites tranches de pains, un réel délice ! Nul besoin de quoi que ce soit de plus. Si vous êtes un adepte des “Achards” ou “Pickles”, vous aimerez sans aucun doute la Vindaye.

En voici la recette. Essayer c’est l’adopter ! 

Les ingrédients (pour 2 à 4 personnes) pour la vindaye de poisson

  • 500g de poisson ferme de votre choix (de préférence du thon frais) - vous pouvez couper le poisson en cubes ou le laisser en escalope
  • 2 gousses d'ail pelées et coupées en lanières
  • 2 à 3 piments entiers verts ou rouges coupés en deux (dans le sens de la longueur)
  • 2 gros oignons coupés grossièrement
  • 2 cuillères à soupe de graines de moutarde noire moulues grossièrement
  • 2 c-à-s de poudre de curcuma
  • ¼ ct de graines de fenugrec
  • 5 à 6 feuilles de curry vert
  • ½ c-à-c de sel (ou au goût)
  • 3 à 4 c-à-s d'huile végétale
  • 2 ou 3 c-à-s de vinaigre de vin blanc

Méthode de cuisson pour la vindaye de poisson :

  1. Assaisonnez le poisson avec une pincée de sel.
  2. Faire chauffer l'huile dans une grande poêle, ajouter les morceaux de poisson et faire frire doucement pendant environ 1 minute de chaque côté. (Veillez à ne pas trop cuire le poisson car vous voulez que le poisson soit humide et tendre afin d'absorber les épices dans le mélange de vindaye). Retirer le poisson de la poêle et mettre de côté.
  3. Dans un petit bol, ajouter les graines de moutarde, la poudre de curcuma, le sel et bien mélanger avec de l'eau froide pour faire une pâte.
  4. Ajouter 1/3 de l'oignon dans l'huile chaude dans la même poêle à frire dans laquelle vous avez frit le poisson. Cuire jusqu'à ce que légèrement translucide sur une chaleur moyenne. Ne faites pas cuire les oignons complètement, car vous voulez qu'ils restent croquants. Ajouter l'ail, les graines de fenugrec et les feuilles de curry.
  5. Ajouter le mélange de moutarde aux oignons dans la poêle. Cuire à feu moyen pendant 2 minutes. Prendre soin de ne pas trop cuire le mélange de moutarde (les graines de moutarde trop cuites peuvent avoir un goût amer).
  6. Ajouter le poisson dans la poêle. Remuer doucement jusqu'à ce que le poisson soit bien enrobé du mélange de vindaye. Retirer du feu et ajouter les oignons restant et quelques piments vert tranchés.
  7. Verser le vinaigre, donner un bon filet d'huile et ajouter les piments verts tranchés. Laisser refroidir, couvrir et laisser poser au réfrigérateur toute la nuit. Il se conserve facilement quelques jours au réfrigérateur.

Attardons-nous toutefois un instant sur cette épice méconnue originaire d'Afrique du Nord, et aujourd'hui cultivée en Chine, au Pakistan et en Inde. Elle est appelée methi (ou graines de fenugrec) dans ce dernier pays, où elle entre notamment dans la composition des poudres de curry (comme des poudres de massala à la Réunion ou de colombo aux Antilles). Outre ses utilisations culinaires, il en compte aussi de médicinales : on peut en faire des cataplasmes, mais aussi des infusions (voire des gélules et autres comprimés) aux vertues fortifiantes, stimulant l'appétit et permettant même de lutter contre le diabète et le cholestérol... Bref, un véritable bienfait proposé par la grande pharmacie qu’est Dame Nature !

Nos articles les plus lus

Les meilleurs hôtels de l'Ile

Vindaye poisson recette mauricienneVindaye poisson recette mauricienneVindaye poisson recette mauricienne
Vindaye poisson recette mauricienne
© Copyright 2021 -  infoilemaurice.com